Translate

mardi 1 mai 2018

L’Union pour la Méditerranée co-organise les Journées du Cancer chez les femmes

EU Neighbours South

Faciliter l’accès à la prévention, au dépistage précoce et au traitement des cancers des femmes est indispensable pour contribuer à l’autonomisation des femmes dans la région du sud et de l’est de la Méditerranée, où de nombreuses femmes meurent de manière évitable des cancers du sein, du col de l’utérus et de l’ovaire.

Sous les auspices du gouvernement marocain, la Société PanArabe de Recherche en Oncologie Gynécologique (SPAROG) organise les Journées du cancer chez les femmes en partenariat avec l’Union pour la Méditerranée (UpM), le Centre collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour le diagnostic et le dépistage précoce du cancer / CPO Piemonte Turin / Italie, l’hôpital universitaire de Berlin Charité et l’hôpital universitaire de Hassan II de Casablanca. Ce congrès scientifique de haut niveau se déroulera autour de la Journée Mondiale de la Santé du 5 au 7 avril à Marrakech, et rassemblera plus de 100 experts internationaux en prévention, en dépistage et en traitement des cancers des femmes pour discuter de ces thématiques.

Dans le cadre du congrès, un séminaire régional sur « le diagnostic et le dépistage précoce du cancer du col utérin et du sein dans la région euro-méditerranéenne » aura lieu le 5 avril. Les représentants des ministères de la santé et les experts internationaux dans le domaine de la prévention du cancer échangeront des expériences et des bonnes pratiques ainsi que des moyens de créer un réseau régional fort dans ce domaine. L’UpM et l’OMS présenteront le projet « Droit des femmes à la santé » », visant le soutien des États membres de l’UpM dans le développement et la mise en œuvre de plans nationaux facilitant l’accès aux services de prévention et de traitement du cancer du col de l’utérus et du sein. Dans le cadre de ce projet, plus de 45 000 femmes défavorisées (âgées de 25 à 65 ans) devraient subir un test de dépistage du cancer du col de l’utérus et du sein, et être sensibilisées aux risques et à l’importance de la prévention. Plus de 300 professionnels dans le domaine de la santé impliqués dans les programmes de détection précoce /dépistage seront formés.

Pour en savoir plus
L’Union pour la Méditerranée (UpM) - Site internet

Également disponible en

Aucun commentaire: