Translate

mardi 1 mai 2018

L'UE a pour objectif de générer 1,5 milliard d'euros d'investissement au Liban en trois ans

EU Neighbours South

L'Union européenne a annoncé ce jour une enveloppe pouvant atteindre 150 millions d'euros pour soutenir la redynamisation de l'économie libanaise dans le cadre de son engagement de longue date à l'égard du développement économique du Liban.

Cette aide pourrait générer jusqu'à 1,5 milliard d'euros de prêts pour le Liban jusqu'en 2020, à condition que les établissements financiers du pays recensent et proposent des projets susceptibles d'être financés et adoptent les réformes nécessaires. L'aide prévoit un montant annuel de maximum 50 millions d'euros qui pourrait être mobilisé, sous la forme de subventions, au cours de chacune des trois prochaines années (2018-2020) pour fournir une assistance technique et garantir un niveau suffisant de concessionnalité des prêts.

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne, s'est exprimée en ces termes: «L'Union européenne s'est toujours tenue aux côtés du Liban et du peuple libanais. Il est dans notre intérêt commun et dans l'intérêt de toute la région que le Liban soit fort et résilient. Le Liban est le reflet de l'ensemble du Moyen-Orient, de sa diversité, de sa complexité et de sa beauté. Avec cette nouvelle enveloppe, l'Union européenne confirme une fois encore son soutien à l'économie du Liban, dans l'intérêt du peuple libanais, et encourage le gouvernement à poursuivre sur la voie des réformes structurelles dans laquelle il s'est engagé.»

M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, a quant à lui ajouté: «La contribution de l'UE témoigne de notre soutien au gouvernement libanais qui, aujourd'hui, a notamment pour tâches de mettre en œuvre une feuille de route de réformes structurelles pour stimuler le développement économique du pays dans l'intérêt de tous. Nous soutiendrons et accompagnerons cet effort. Dans le cadre du plan d'investissement extérieur, l'UE est disposée à accorder jusqu'à 150 millions d'euros sous la forme de subventions qui pourraient être utilisées pour générer jusqu'à 1,5 milliard de prêts concessionnels à l'investissement au Liban au cours des trois prochaines années pour autant que des projets pertinents soient présentés et que les réformes nécessaires soient adoptées.»

L'aide a été annoncée ce jour lors de la conférence CEDRE, une réunion internationale des donateurs à l'appui de l'économie libanaise, organisée à Paris. Elle sera mise à disposition dans le cadre du plan d'investissement extérieur de l'UE (PIE), un plan complet et ambitieux qui encourage les investissements dans les pays partenaires de l'UE afin de promouvoir la croissance inclusive, la création d'emplois et le développement durable.

Depuis 2011, l'UE a consacré plus de 1,3 milliard d'euros d'aide au Liban, tant dans le cadre de l'aide bilatérale (268 millions d'euros) qu'en réaction à la crise syrienne (1,069 milliard d'euros). Des fonds supplémentaires seront disponibles dans le cadre de l'enveloppe consacrée à l'aide bilatérale afin de promouvoir la croissance et la création d'emplois, ainsi que d'améliorer la gouvernance locale et le développement socio-économique.

Pour en savoir plus
Commission européenne – Site internet

Également disponible en

Aucun commentaire: