Translate

mardi 1 mai 2018

La BEI promet une aide de 800 millions d’euros pour soutenir les investissements publics au Liban

EIB
Lors de la conférence CEDRE organisée à Paris, le président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Werner Hoyer, a annoncé que le Liban recevrait jusqu’à 800 millions d’euros de soutien aux investissements publics d’ici 2020.

« Nous sommes prêts à soutenir le Liban dans la mise en œuvre du plan d’investissement du gouvernement », a déclaré M. Werner Hoyer. « Nous avons accordé près de 1,8 milliard d’euros de financement à des projets au Liban, dont 45 % ont été alloués à des investissements publics dans des infrastructures critiques, principalement dans les secteurs des eaux usées et des transports ».

M. Hoyer a salué les autorités libanaises pour les réformes mises en œuvre jusqu’à présent. Il a souligné que la poursuite de ces réformes et les nouvelles mesures présentées lors de la conférence permettraient à la BEI d’investir jusqu’à 800 millions d’euros.

Le président de la BEI a indiqué que le Liban serait soutenu par l’initiative « Résilience économique » de la BEI pour les pays voisins du Sud de l’UE et les Balkans occidentaux (IRE), qui vise à encourager les investissements dans les pays voisins de l’UE. La BEI est en mesure d’intensifier considérablement ses activités de financement au Liban, ainsi que dans d’autres pays voisins de l’UE, grâce aux fonds levés par les donateurs des États membres de l’UE, notamment la Croatie, l’Italie, la Lituanie, le Luxembourg, la Pologne, la Slovaquie et le Royaume-Uni.

L’IRE permet à la BEI d’intensifier son engagement pour faire face à la crise des réfugiés et au défi à long terme de la migration dans la région en contribuant à renforcer la résilience économique. En investissant dans des infrastructures clés et dans le secteur privé, cette initiative créera des possibilités d’emploi et des conditions propices à la croissance. Il s’agira notamment d’accroître la fourniture de services tels que l’énergie, les transports, l’eau, l’assainissement et l’éducation.

La BEI est un partenaire de longue date du Liban. La Banque a récemment signé un accord de financement de 68 millions d’euros pour l’extension de l’usine d’eau et d’assainissement d’Al Ghadir. Au fil des ans, la Banque a accordé des financements dans de nombreux secteurs : énergie (112 millions d’euros), transports (335 millions d’euros), capitaux propres (26,5 millions d’euros), eau et assainissement (401 millions d’euros) et développement du secteur privé (705 millions d’euros). La Banque travaille en étroite collaboration avec le gouvernement libanais pour fournir le financement nécessaire aux projets qui en ont besoin.

Pour en savoir plus
Banque Européenne d’Investissement (BEI) – Site internet

Également disponible en

Aucun commentaire: