Translate

dimanche 6 août 2017

Algérie : plan d’action national sur les modes de consommation et de production durables

National Action Plan on Sustainable Consumption and Production in Algeria

Dans le cadre de la composante politique du programme SwitchMed, financé par l’UE, l’Algérie a développé un plan d’action national sur les modes de consommation et de production durables, intitulé « 42 Actions pour développer des modes de consommation et de production durables ».

L’Algérie s’est engagée sur la voie du développement durable depuis le début des années 2000, au travers d’une batterie de lois et de textes réglementaires, et aussi de dispositifs stratégiques comme le plan national d’action pour l’environnement et le développement durable « PNAEDD », et les programmes de transition énergétique et de développement des énergies renouvelables.

Désormais, un plan d’action national sur les modes de consommation et production durables (PAN-MCPD) a été élaboré et adopté. Il a été mis en place à la suite d’une étude des MCPD en Algérie qui a concerné tous les secteurs en rapport avec la consommation et la production durables.

Le PAN-MCPD s’adresse à tous les organismes, les entreprises, les administrations, les collectivités locales, et les associations de la société civile, et ce, pour prendre des initiatives individuelles et communes en vue de promouvoir et d’encourager, par des actions concrètes et innovantes, de nouveaux produits et utiliser des technologies plus propres.

Le plan d’action a identifié des actions prioritaires qui visent à :

• intégrer des modes de consommation et de production durables dans les politiques et plans nationaux ;

• assurer la transition énergétique par la promotion de l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables ;

• développer une économie avec zéro déchet d’ici l’horizon 2030.

Le programme SwitchMed de consommation et de production durables vise à encourager les économies méditerranéennes à passer à des profils de consommation et de production durables et à l’économie verte, y compris à des stratégies de développement à faible émission, en présentant et en diffusant des méthodes susceptibles d’améliorer l’efficacité énergétique et des ressources. Le programme cherche également à atténuer l’impact environnemental lié au cycle de vie des produits et, s’il le juge opportun, à promouvoir les énergies renouvelables.

Pour en savoir plus

Also available in

Aucun commentaire: