Translate

jeudi 19 janvier 2012

L’UE et le Conseil de l’Europe joignent leurs forces dans un programme visant à renforcer les réformes démocratiques au Sud de la Méditerranée

L’Union européenne et le Conseil de l’Europe ont signé un accord relatif à un programme conjoint de 4,8 millions d'euros visant à renforcer les réformes démocratiques dans les pays du Sud de la Méditerranée.

La cérémonie a eu lieu à Strasbourg, en présence du secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland, et du commissaire européen en charge de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, Štefan Füle.

Le programme conjoint soutiendra les réformes démocratiques ainsi que l'indépendance et l'efficacité du système judiciaire, tout en encourageant la bonne gouvernance.Il s’attaquera également à la corruption et à la traite des êtres humains et entend promouvoir les droits de l’homme et les valeurs démocratiques auprès des représentants du gouvernement, des futurs décideurs, des jeunes et de la société civile.

Il sera en premier lieu déployé au Maroc et en Tunisie, et certaines initiatives seront mises en œuvre dans toute la région pour une période de trois.

Le commissaire Štefan Füle a déclaré :« Ce programme vient compléter la réponse globale de l’UE au Printemps arabe en soutenant les pays qui souhaitent apporter des transformations et réformes en réponse aux aspirations de leurs citoyens, lesquels réclament davantage de droits démocratiques, de dignité et de prospérité. Nous souhaitons nous baser sur la longue expérience du Conseil de l’Europe pour guider ces nouvelles démocraties vulnérables dans des sujets sensibles de politique et de gouvernance. »

Pour le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland, cette signature marque une nouvelle étape dans le partenariat stratégique entre les deux organisations.« Le partenariat avec l’Union européenne nous permet de joindre nos forces dans cette mission capitale et il fera profiter les pays du voisinage de l’expertise du Conseil de l’Europe en matière de soutien à la transformation politique et démocratique. »

Le programme disposera de la flexibilité nécessaire pour répondre aux nouvelles priorités qui pourraient émerger du contexte politique encore en pleine mutation dans la région. La complémentarité et la cohérence avec d’autres initiatives européennes, telles que le programme SPRING ou le futur « Fonds européen pour la démocratie », seront aussi assurées.
Par ENPI Info Centre

Pour en savoir plus
- Communiqué de presse
- ENPI Info Centre – Un nouveau programme européen pour soutenir les réformes démocratiques et politiques dans le Sud de la Méditerranée (22-12-11)
- Fiche d’information de la CE – La réaction de l'UE au « Printemps arabe »
- Conseil de l’Europe – Site Internet

Aucun commentaire: